top of page

ARTICLES

La "Théorie des Signatures" chez les plantes médicinales

Dernière mise à jour : 11 oct. 2023


une feuille de fougère dans la fôret

Les plantes médicinales n'ont pas dit leur dernier mot!


Vous avez déjà peut-être entendu le concept de la « Théorie des Signatures »?

On l’utilise fréquemment dans l'alimentation en constatant que la forme et les bienfaits de certains aliments correspondent à des parties et des besoins du corps : les noix pour le cerveau, les haricots rouges pour les reins, les myrtilles pour les yeux etc. Ce n'est pas qu'une ressemblance puisque les noix sont riches en Omégas 3, un des principaux "aliments" de nos neurones.


Pour les plantes médicinales on utilise également cette approche. Le Dr. Edward Bach a d’ailleurs était un précurseur dans le sujet avec la création de ses 38 Fleurs de Bach. Pour comprendre l’utilisation d’une fleur il a observé son aspect et son environnement pour ensuite laisser parler son intuition.


Prenons 2 exemples de Fleurs de Bach :


- Le Houx est une fleur de Bach destinée à apaiser les sentiments comme la haine, la colère, le ressentiment et toutes les émotions « opposées » à l’amour. Visuellement on remarque que c’est une plante qui « pique », avec le bord de ses feuilles en pointe, qu’il est difficile de tenir dans la main avec un côté presque "hostile".


- La Violette d’Eau est également un bon exemple. Cette fleur aquatique pousse à l’écart, en flottant sur l’eau, sans enracinement. Elle est conseillée pour les personnes réservées, indépendantes, distantes et fières.


Je vais prendre un autre exemple ce coup-ci en gemmotherapie (les macérats de bourgeons de plantes). Vous visualisez l’écorce d’un platane ? Ces grands arbres qui longent souvent nos routes ? L’écorce est un peu tachetée, avec des zones claires et d’autres plus foncées en arrondi. Je vous le donne en mille : c’est LE bourgeon qui accompagne le Vitiligo ! Il ne répare pas la peau déjà dépigmentée mais aide à freiner le développement de la pathologie.


Cette notion de la théorie des signatures nous invite pleinement à plonger au cœur de l’observation, de l’intuition et du ressenti.

L’essentiel de nos plantes sont classées, répertoriées, les bienfaits ou les contre-indications ont été depuis longtemps listés. Nous apprenons la Nature à travers des livres, des formations, des émissions mais est-ce que nous la ressentons?


En développant notre intuition auprès des plantes, cela nous permet également de travailler cette intuition pour notre vie, notre quotidien, nos choix, nos décisions.


Re-"sentir" ce que nous propose un végétal c'est être à l'écoute sur ce que nous enseigne sa couleur, sa forme, son odeur, sa floraison.


Avec une bonne connaissance des plantes médicinales (et j’insiste sur ce point pour ne pas prendre de risques inutiles !) nous pouvons revisiter les principes de l’instinctothérapie : cette plante est-elle adaptée pour moi actuellement ? Est-ce que je ressens que j’ai besoin de ses principes ? Laquelle me conviendrait en ce moment? Il peut être bon de commencer avec les Fleurs de Bach qui ne contiennent pas de principes actifs "mesurables" mais surtout des bienfaits énergétiques et vibratoires (parfait pour une plongée dans l'instinct!).


Autorisons-nous à remettre nos sens en éveil pour ré-entendre le doux murmure de la Nature.

Comments


bottom of page